Guide des particuliers (service-public.fr)

Le guide des particuliers est un service proposé par l’État, il a pour objectif de faciliter la diffusion de l’information administrative vers le public.
Il permet de diffuser le guide des droits et démarches du particulier à partir des données à jour du portail service-public.fr de l’administration française.

Questions - Réponses

Guide des particuliers » Travail » Retraite » Retraite d'un agent de la fonction publique (titulaire et non titulaire) » Que sont les retraites de base et complémentaire dans la fonction publique ?

Que sont les retraites de base et complémentaire dans la fonction publique ?

Les retraites de base et complémentaires constituent deux régimes de retraite obligatoires. Ces régimes fonctionnent par répartition, c'est-à-dire que les retraites versées sont financées par les cotisations des actifs.

En tant qu'agent de la fonction publique, vous cotisez sur vos revenus simultanément auprès d'un régime de base et d'un régime complémentaire. Vos cotisations sont reversées à des caisses de retraite (particuliers), qui varient en fonction de votre statut (fonctionnaire ou agent contractuel) et de votre fonction publique.

Les droits accumulés durant votre carrière professionnelle sont reversés sous forme de pension, lors de votre départ à la retraite. Vous percevez alors une retraite de base et une retraite complémentaire de la fonction publique.

Par exemple, si vous avez cotisé dans la fonction publique d'État, vous percevez :

  • une retraite de base versée par le SRE

  • et une retraite complémentaire versée par le RAFP.

Si vous avez cotisé durant en tant qu'agent contractuel, vous percevez :

  • une retraite de base versée par le régime général de la Sécurité sociale

  • et une retraite complémentaire versée par l'Ircantec.

Les règles de calcul de vos pensions de retraite sont différentes dans les régimes de base et les régimes complémentaires. Ainsi, les régimes de base prennent généralement en compte la rémunération pour laquelle vous avez cotisée et vos annuités. Les régimes complémentaires convertissent généralement vos cotisations vieillesse en points, puis calculent le montant de votre retraite en fonction du nombre de points que vous avez accumulés.

A savoir

À savoir : en plus des retraites de base et complémentaires obligatoires, vous pouvez cotiser auprès de régimes d’épargne retraite individuelle (retraite supplémentaire), qui sont facultatifs.

Pour en savoir plus

  • Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL)

  • Établissement de retraite additionnelle de la fonction publique (ERAFP)

  • Institution de retraite complémentaire - agents non titulaires de l'État et des collectivités (Ircantec)

Haut de la page
f4cb5af0b485e1a216d4a44502b91909JJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ